Marque employeur, question de cœur !

Marque employeur, question de cœur !

Marque employeur, question de cœur !

Ok, pas facile de parler de soi. Pour l’entreprise tout l’enjeu est là.

Le marché de l’emploi se contorsionne et se retourne, recruter devient une bataille de tous les jours. Les services RH sont aujourd’hui acteurs du développement commercial, beaucoup plus qu’ils ne l’étaient hier. Ils deviennent nos interlocuteurs, ils nous bousculent et nous racontent de très belles histoires. Nous, on a tout pour les aider. Nous qui savons montrer, expliquer, faire aimer des produits, des marques. Mais attention, fabriquer sa visibilité d’employeur demande de la sincérité. On ne triche pas, car pour le candidat recrutable, la déception est encore plus dangereuse que pour nos cibles consommateurs. Si je devais donner un conseil, je dirai : ne bluffez pas, n’enjolivez rien. La force est en vous, c’est tout.

Les contenus qui font la marque

Les contenus qui font la marque

Les contenus qui font la marque

Promouvoir l’entreprise ou la marque, c’est aujourd’hui l’identifier. Porter des messages qui donnent du sens pour raconter une histoire.

Comment créer cette matière pleine de sens ? Comment fournir à nos clients des contenus digitaux de qualité, évolutifs et consommables ? Comment organiser un flux régulier et une ligne éditoriale bordée ? Depuis 3 ans, nous collectons et fabriquons des contenus informatifs pour nos clients. La mission ressemble souvent à un grand saut dans l’action collaborative, de workshops en tables rondes, d’interviews en Tedx conférences, nous créons des micro-événements qui deviennent témoignages d’entreprise. Avec le recul, nous sommes sûrs d’une chose, ça ne sonne juste que si c’est le groupe qui incarne l’entreprise.

Les contenus qui font la marque
Les contenus qui font la marque

L’ancrage statutaire qui faisait la rassurance, ne suffit plus. Les informations diffusées sont fraîches, elles rayonnent et se partagent. Elles ne mettent plus en avant le service rendu/vendu, elles créent un nuage de valeurs et d’ambitions qui personnalisent le produit mis en marché (le storytelling, comme ils disent).

Le pack, seul contre tous

Le pack, seul contre tous

Le pack, seul contre tous

Donné en pâture dans les arènes impitoyables de la consommation, le pack n’a qu'une seule chance de faire LA bonne première impression…

Sérieux, c’est un truc fou. Une entreprise productrice de biens de consommation orchestre des équipes et des managers, achète des machines et des locaux, emprunte, rembourse, s’approvisionne en matière première, pose des brevets, emballe, stocke, livre. Et finalement. C’est LE PACK, seul dans son rayon, au milieu de ses “tendres” rivaux, qui fera la différence, qui fera l’affaire, qui fera le chiffre ! Le message porté, la portée du message tout devient essentiel.
Le pack, seul contre tous
Le pack, seul contre tous
Le pack, seul contre tous

Les clés d’entrée qui guident le regard puis l’acte d’achat sont hiérarchisées par le graphisme, c’est indiscutable. De plus, l’univers du packaging est un challenge permanent car il combine le plus grand nombre de contraintes.
Il est à lui seul l’exercice créatif le plus complet. Il est au graphiste ce qu’est l’entraînement fractionné pour le traileur. Oui oui.

Les clés d’entrée qui guident le regard puis l’acte d’achat sont hiérarchisées par le graphisme, c’est indiscutable. De plus, l’univers du packaging est un challenge permanent car il combine le plus grand nombre de contraintes.
Il est à lui seul l’exercice créatif le plus complet. Il est au graphiste ce qu’est l’entraînement fractionné pour le traileur. Oui oui.